+33 (0)6 07 83 04 78






























 

 

       




      
  
    
       
Partager
|
  Recommander à un ami
|

26/09/2014 - France - L'AE a rendu ses avis sur différents projets routiers

Conseil général de l'environnement et du développement durable a rendu ses avis sur :
Pôle d’échanges multimodal (PEM) de la gare Loire et Sillon à Savenay (44)
Porté par Réseau ferré de France et la communauté de communes de Savenay, le projet de PEM prévoit, dans sa troisième phase, la mise en accessibilité de la gare aux personnes à mobilité réduite (PMR) et son accès par le sud de la gare, sur un ensemble de 7,8 ha. Les principales recommandations de l’Ae portent sur la gestion des eaux de ruissellement (travaux prévus dans le projet, état initial, impacts) en tenant compte de leur devenir, et l’appréciation des conséquences induites par le nouvel accès au PEM. L’Ae recommande que l’étude d’impact fasse référence au débat public sur les « Lignes nouvelles Ouest- Bretagne Pays de Loire » en cours et aux conséquences éventuelles des scénarios de ce projet en termes de report de trains, sur la gare et sur le dimensionnement des aménagements du PEM.

Pôle d’échanges multimodal (PEM) de la gare SNCF de Saint-Brieuc (22)
Porté par Réseau ferré de France, SNCF Gares et connexions et la commune de Saint-Brieuc, le projet, dans le contexte de rénovation de l’ensemble du réseau ferré breton et d’une évolution des flux de voyageurs de 1 200 000 à 2 100 000 à l'horizon 2020 en gare de Saint-Brieuc, consiste en un réaménagement du quartier de la gare, sur 10,6 ha, afin d’accueillir ce surcroît de voyageurs (création d’une passerelle, d’un parvis au sud, rénovation du bâtiment voyageurs, réaménagement des principales voiries et espèces publics, stationnements).

Aménagement d’une troisième voie sur l’A 10 à Chambray-lès-Tours
Outre la sécurisation de l’infrastructure, le projet a pour objectif de fluidifier le trafic en période de pointe. En effet, le projet prévoit l’élargissement à 3 voies de la section de l’autoroute A10 au sud de Tours, située entre l’échangeur de Chambray-lès-Tours et la bifurcation avec l’A85 sur la commune de Veigné sur une longueur de 6 km. Cette autoroute est à 2x3 voies dans la traversée de Tours et sur sa partie nord ; et à 2X2 voies entre Tours et Poitiers. L’essentiel des extensions se fera sur l’emprise actuelle de la société concessionnaire Cofiroute (groupe Vinci autoroutes), maître d’ouvrage.
L’Ae recommande principalement de fournir des éléments quantitatifs d’évaluation de la congestion et de l’accidentologie à l’appui des variantes, de prévoir des mesures des particules à proximité de l’A 10 et de présenter dans l’étude d’impact les risques sanitaires liés à l’infrastructure actuelle.
L’ensemble de l’étude d’impact reposant sur une hypothèse de vitesse limite maintenue et de trafic inchangé, l’Ae recommande de justifier les raisons qui ont conduit à ne prévoir ni une augmentation de trafic du fait d’une plus grande fluidité, ni une diminution de celui-ci compte tenu du report modal résultant du renforcement des transports alternatifs dans l’agglomération de Tours. L’Ae recommande également d’apporter, dans l’étude d’impact, des compléments et précisions sur la justification de certains choix – création d’un bassin de traitement dans la zone humide du Saint- Laurent, absence de traitement spécifique des pollutions par les métaux lourds.

Information de L'Autorité environnementale.
|42442_CamionAero.jpg|

[Title].
[Title].

Highslide JS

[Title].

Highslide JS

[Title].

 

 
 
 Conditions Générales   Mentions légales   Plan du site   Publicité   Règlementations