Partager
|
  Recommander à un ami
856 courriers.
< - 1 2 3 4 6 7 8 9...286 >
|

Sur voies express et autoroutes non concédées, quel tarif appliquer ?
Posté le : 05/10/2017
Sur voies express et autoroutes non concédées, quel tarif appliquer ?

Le texte officiel dit :

Le prix forfaitaire des opérations de dépannage, par un garagiste agréé, des véhicules d'un poids inférieur à 3,5 tonnes sur les autoroutes et routes express équipées d'un dispositif d'appel d'urgence est fixé à xxx.xx €, toutes taxes comprises.

Or la francilienne et les routes N2, N3, N4, A6 et peut être d'autres, ne sont pas équipées d'un dispositif d'appel d'urgence opérationnel, de plus, ce qui fait qu'une voie est dite règlementée ou pas est le fait qu'une délégation de service public ou appel d'offre ou a candidature ait été ouverte, ou bien que ces voies aient été concédées à un organisme privé ou public rien de ces conditions ne sont réunies.

Ce qui selon moi (mais je reste ouvert à toute contradiction), le tarif de l'entreprise intervenante primera sur le tarif règlementé.

Cela implique donc que toute entreprise normalement constituée, facturera plus chère l'intervention nos coûts de revient étant bien au-dessus que le simple tarif règlementé (donc impactant le portefeuille de l'usager), ou bien ce sera du travail au noir (donc impactant la TVA et diverses charges reversées à l'état).

L'aboutissant de cette décision préfectorale c'est une augmentation sure et certaine du risque d'accident, un conflit à venir entre dépanneurs respectueux des règles et un autre avec les dépanneuses à 2 € balles.

Ce que je peux vous certifier, c'est que depuis plus de 4 mois le CNPA se bat pour que la situation que nous vivons ce jour n'arrive pas, plusieurs courriers ont été rédigés vers la préfecture de Seine et Marne, Ministère de l'intérieur et ministère des finances, des mises en gardes pour mise en danger des usagers de la route ont été largement misent en avant, nous ne désespérons pas de recevoir une réponse allant dans le bon sens pour les usagers et nos entreprises.

En attendant ce jour, je demande aux dépanneurs intervenants de bien vouloir, dès lors qu'ils décident de charger sans appel de la CRS IDF EST, prévenir avant chargement le 01 48 82 54 00 NUMERO DU PC AUTOROUTIER, afin de s'assurer que le régulateur n'a pas déjà fait appel à une entreprise de dépannage, cela au moins par respect pour nos intervenants qui ont autre chose à faire que de se déplacer pour rien au prix de leur sécurité et de leur fatigue.
ADS NOISIEL Jean-Pascal BROTONS

Dépanner sur autoroute sans agrément, c’est devenu possible
Posté le : 05/10/2017
Voilà, c'est en marche...

Cela arrive encore plus vite que je ne pensais mais voilà le futur des dépanneurs, monopole total des assistances sur le dépannage, toutes la chaine de la panne, accident et réparation sous la coupe des assurances.

Et bientôt les Vinci et compagnies sous traiteront le dépannage de leurs autoroutes au GIE SNSA 112 pour finaliser ce monopole.

Bonne chance à tous pour le futur...
JR

Salon du Dépannage
Posté le : 22/08/2017
La nouvelle c'est qu'il faut s'inscrire aux préalable chez les Rois des seigneurs pour quémander quelques euros pour pouvoir survivre.

Autant pointer à pôle emploi, ça permettra de dormir avec tous les avantages sociaux.

On n'est pas loin des fourches caudines (voir le Larousse ).
Demain je vais m'inscrire chez un carrossier constructeur pour qu'il accepte que je lui donne quelques euros.

Bonne soumission.
Louis Paris

856 courriers.
< - 1 2 3 4 6 7 8 9...286 >
 
 
 Conditions Générales   Mentions légales   Plan du site   Publicité   Règlementations